Suivi de grossesse

Suivi de grossesse

La grossesse est un moment très spécifique dans la vie d’une femme et du couple. C’est pourquoi, nos gynécologues obstétriciens sont présents à vos côtés pour vous accompagner dans cette formidable aventure humaine. Le suivi de grossesse permet ainsi un temps d’échange et d’écoute pour faire le point sur votre projet de naissance.

Quel est le suivi d'une grossesse?

Le suivi de grossesse se caractérise un accompagnement privilégié durant les étapes clés de votre projet de naissance. En effet, une première visite est à prévoir avant la 12ème semaine. Puis, les rencontres avec votre médecin seront régulières et au rythme d’un rendez-vous toutes les 4 à 6 semaines durant les 12 à 30 semaines de grossesse, une toutes les deux à trois semaines durant les semaines 31 à 36 et enfin, une par semaine jusqu’à l’accouchement.

La prise en charge du/des parents

Chez OneClinic, nous accordons une attention particulière à l’accompagnement de la parentalité ; que vous soyez seule ou en couple ; votre accompagnant sera toujours le ou la bienvenue en consultation avec vous dans le cadre de votre suivi.

Le calendrier de grossesse

Consultations, examens, échographie… La grossesse est rythmée par plusieurs examens de suivi médical nécessaires pour vous et pour votre bébé. Pour vous y retrouver et surtout ne rien oublier, votre médecin vous remet en consultation le jour de l’échographie du premier trimestre un calendrier avec toutes les dates correspondant à votre grossesse.

Après cette échographie , vous serez contactée par une assistante afin de répondre à vos questions sur l’ensemble des documents remis et sur le déroulement de votre grossesse

Semaines de grossesse (SG) ou semaines d'aménorrhée (SA) ?

Pour calculer la durée d’une grossesse, les gynécologues utilisent les semaines d’aménorrhée;

A chaque semaine de grossesse, il faut compter deux semaines supplémentaires si l’on compte en semaine d’aménorrhée. Ainsi la 3e semaine de grossesse équivaut à 5 SA ou semaine d’aménorrhée. Une grossesse compte 41 SA.

Les consultations prénatales

Une grossesse en toute sérénité c’est un suivi médical régulier !

En quoi consiste ce suivi médical ?

Pendant la grossesse, 7 examens prénataux avec votre médecin doivent être effectués. Ils permettent de s’assurer du bon déroulement de votre grossesse pour vous et votre bébé. A partir du 4e mois et jusqu’à l’accouchement, le suivi implique un examen par mois.

  • 1er examen prénatal obligatoire : avant la fin du 3ème mois de grossesse (15 SA)

Ce premier examen permet  tout d’abord de poser le diagnostic de grossesse évolutive grâce à une échographie de datation (entre 5 et 10 SA), réalisée le plus souvent par voie endovaginale.

Il permet  aussi de mettre en place le suivi de grossesse adapté en fonction de vos antécédents médicaux et familiaux. Vous bénéficiez également de la prescription des examens biologiques obligatoires à réaliser en début de grossesse.

Une prescription d’acide folique vous est donnée si vous n’avez pas encore débuté le traitement préventif recommandé les 3 premiers mois.

Dans le courant du 3e mois, l’échographie du premier trimestre (entre 11 SA et 13 SA + 6 jours) est réalisée. Il vous est alors proposé de réaliser le dépistage de la trisomie 21 par les marqueurs sériques maternels (qui consiste en une prise de sang pour vous, réalisée en général après votre échographie par notre infirmière); votre échographiste vous remet également votre déclaration de grossesse (pour la CAF et la CPAM) , votre certificat de grossesse (pour l’employeur, le congé paternité, l’inscription à la crèche ..)  , votre calendrier de grossesse avec les dates importantes.

Il est alors temps de vous inscrire dans la maternité de votre choix.

  • 2ème au 5eme examen prénatal : du 4ème mois au 7e mois de grossesse (16 à 31SA)

À chaque consultation, le médecin vous interroge sur les événements survenus depuis la dernière consultation, répond à vos questions, vous examine (poids, tension artérielle, examen de l’utérus, bruit du cœur fœtal…) pour s’assurer de votre état et celui de votre bébé.

Il prescrit si nécessaire des examens complémentaires.

Au 5e mois, vous avez l’échographie du 2e trimestre (entre 21 et 24 SA)

Puis le dépistage du diabète gestationnel vous est prescrit (entre 24 et 28 SA)

Un RDV avec notre ostéopathe vous est alors proposé à partir du 5e mois.

  • 6ème examen prénatal : au 8ème mois de grossesse (31 à 34 SA)

En plus de votre consultation de suivi, vous avez l’échographie du 3ème trimestre;

Un RDV avec l’anesthésiste est à prévoir à la maternité (obligatoire même si vous ne voulez pas de péridurale) en général à 8 mois (35/37 SA environ selon les maternités) + examens complémentaires pré anesthésique

Vous pouvez démarrer également vos cours de préparation à la naissance.

  • 7ème examen prénatal : au 9ème mois de grossesse (35 à 38 SA)

Cet examen prénatal sera réalisé à la maternite ou vous allez accoucher .

Fin des séances de préparation à la naissance et à la parentalité + Bilan + examens complémentaires sur place à la maternité.

Les échographies:

Echographie de datation : entre le 1er et le 3e mois (5 à 10 SA) (en général par voie endovaginale)

Pour évaluer le terme de la grossesse, déterminer le nombre d’embryons et la bonne vitalité. Elle permet de fixer la date de l’échographie du premier trimestre de façon exacte.

Échographie du 1er trimestre : au cours du 3ème mois (11SA à 13 SA + 6 jours)

Pour confirmer le terme de la grossesse, réaliser une première analyse morphologique de l’embryon et sa bonne vitalité. Elle ne permet pas de déterminer le sexe de l’embryon avec exactitude.

Elle peut être associée au dépistage de la trisomie 21.

Échographie du 2ème trimestre : au cours du 5ème mois (21 à 24 SA)

-> Pour vérifier la croissance de votre bébé et dépister d’éventuelles malformations. C’est à partir de cet échographie que vous pouvez connaître le sexe de votre bébé si vous voulez.

Échographie du 3ème trimestre : au cours du 8ème mois (31 à 34 SA)

-> Pour vérifier la croissance dé votre bébé et sa présentation. Cette dernière permet d’envisager les modalités d’accouchement

D’autres échographies peuvent vous être proposées au cours de la grossesse si besoin. Dans certains cas, un contrôle peut être réalisé dans  l’unité d’échographie de l’hôpital de référence

Le dépistage de la trisomie 21

Les marqueurs sériques du 1er trimestre:

Le test consiste à réaliser une prise de sang au laboratoire, dans le 3e mois de votre grossesse, soit entre 11 et 13 semaines d’aménorrhée (SA) + 6 jours. Il faut le réaliser dans les jours suivant l’échographie du premier trimestre.

Le test évalue la probabilité que le fœtus ait une trisomie 21, en se fondant sur la combinaison de trois facteurs: l’âge, la clarté nucale mesurée lors de l’échographie, et un dosage sanguin des marqueurs biologiques.

Le chiffre transmis pour définir le risque que votre fœtus ait une trisomie 21 vous permettra de vous situer dans une de ces trois fourchettes :

–   inférieur à 1/1000 ( par ex 1/2500 ou 1/5000) : risque faible

–   compris entre 1/1000 et 1/51 (par ex 1/200 ou 1/570) : vous avez accès à un deuxième test de dépistage, le DPNI, qui vous donnera un diagnostic précis

–   supérieur ou égal à 1/50 : le risque est élevé , on vous proposera un test diagnostique d’emblée par amniocentèse ou biopsie de trophoblaste

Ce dépistage est proposé et pris en charge par l’Assurance maladie, mais il n’est pas obligatoire.

Les résultats seront communiqués directement à votre médecin après 15 jours environ

Puis-je réaliser ce test si je suis à 14 SA ou plus ? Oui. C’est possible en prenant en compte votre âge et des marqueurs protéiques différents de ceux du 1er trimestre.

Qu’est ce que le DPNI ou test génétique «  d’ADN fœtal » , puis-je en bénéficier ?

On peut effectivement estimer le risque de trisomie 21 par analyse de l’ADN du fœtus dans le sang maternel. Ce test est parfois appelé test DPNI (pour dépistage prénatal non invasif).

Ce test, qui consiste en une simple prise de sang au laboratoire, est proposé et remboursé par l’assurance maladie si le premier test de dépistage estime le risque de trisomie 21 supérieur à 1/1000.

Vous avez la possibilité de réaliser ce test même si votre risque est faible (inférieur à 1/1000), mais dans ce cas il ne sera pas remboursé par l’assurance maladie et vous coûtera 360 euros.

Il faut en moyenne une quinzaine de jours pour obtenir le résultat, communiqué directement à votre médecin qui vous les transmet ensuite.

Si le résultat est négatif, cela signifie que le test n’a pas décelé de trisomie 21 fœtale. Le suivi habituel de votre grossesse se poursuit.

Si le résultat est positif, la présence d’une trisomie 21 est très probable.

Un examen diagnostique est cependant nécessaire pour le confirmer. Seul cet examen donne une information certaine sur l’absence ou la présence d’une trisomie 21.

Là encore, le choix vous appartient.

L’examen consiste à analyser les chromosomes du fœtus soit, le plus souvent, après une amniocentèse (prélèvement d’un échantillon de liquide amniotique), soit après une choriocentèse (prélèvement d’un échantillon du placenta). Les prélèvements se font à travers le ventre de la femme enceinte. Ces examens présentent un faible risque de fausse couche : 1 cas sur 1000 pour l’amniocentèse et 2 cas sur 1000 pour la choriocentèse selon les dernières études scientifiques. La choriocentèse est possible à partir de 11 semaines d’aménorrhée (SA) et l’amniocentèse est possible à partir de 15 semaines d’aménorrhée (SA), c’est-à-dire au début du deuxième trimestre de votre grossesse.

Les résultats sont obtenus en moyenne en une quinzaine de jours et vous sont communiqués par votre médecin.

Et après ? Si le diagnostic montre que le fœtus n’a pas de trisomie 21, le suivi habituel de votre grossesse se poursuit.

Que se passera t’il si l’on découvre que mon bébé est porteur d’une trisomie 21 ?

La décision de poursuivre la grossesse ou non vous appartient. Vous pourrez rencontrer des professionnels de santé, des associations spécialisées dans l’accompagnement des patients trisomiques pour vous aider. Quel que soit le terme de la grossesse, vous pourrez demander une interruption médicale de grossesse (IMG), après avis du centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal.

Centres

Suivi de grossesse

2 bis rue Georges Stephenson, 78180 Montigny le Bretonneux

01 30 69 90 97

40 Rue Pierre Mendès France, 78370 Plaisir

01 30 55 73 00

7 Rue Bergère, 75009 Paris

01 73 17 31 73