Hystéroscopie opératoire

Y’a-t-il des risques ou des inconvénients ? L’hystéroscopie est une intervention courante dont les suites sont indolores et simples dans la majorité des cas. Hormis les risques spécifiques à l’anesthésie, vous devez être informée de la possibilité de certains événements, cependant rares : En cours d’intervention : une perforation de l’utérus peut parfois survenir. Cela peut empêcher la réalisation de l’acte qui était prévu initialement. Cela ne nécessite généralement pas d’intervention, mais une cœlioscopie peut parfois être nécessaire pour éliminer une lésion exceptionnelle des organes de voisinage (intestin, vessie, vaisseaux sanguins) qui nécessiterait une prise en charge spécifique. Des risques exceptionnels liés à la réabsorption du liquide injecté dans l’utérus ont été décrits (œdème du poumon, réaction allergique, troubles cardiaques), pouvant très exceptionnellement entraîner un risque vital ou de séquelles graves. Dans les suites : celles-ci sont habituellement simples et indolores. Les infections utérines (endométrites) sont rares et peuvent nécessiter un traitement antibiotique.

Quelles sont les mesures réalisées avant l’opération ? ( à la place de précaution etc…)

– Une consultation pré-anesthésique est réalisée systématiquement avant toute intervention
– Vous serez hospitalisée le matin même ou la veille de l’opération ;
– Après une prémédication, vous serez conduite au bloc opératoire ;
– Un examen gynécologique (avec toucher vaginal) est réalisé sous anesthésie avant l’intervention.

Quelles sont les suites post-opératoires ? (à la place de précautions etc…)
-La sortie peut avoir lieu le jour même ou dans les deux jours suivants l’intervention
– Un saignement vaginal modéré est banal au cours de la période postopératoire
– Une activité physique et sexuelle normale pourra être reprise dès l’arrêt des saignements.
– En cas de douleurs, de saignements, de fièvre, de vomissements ou toute autre anomalie, il est indispensable d’informer votre médecin.

Comment se passe l'opération?

En cas d’hystéroscopie opératoire, l’intervention peut être réalisée sous anesthésie générale ou loco-régionale (péridurale ou rachi-anesthésie), après avis du chirurgien et de l’anesthésiste. Il est parfois possible ou nécessaire de réaliser une autre intervention au cours de la même anesthésie (par exemple, en cas de stérilité, une cœlioscopie est souvent réalisée simultanément). De même, une biopsie sous contrôle hystéroscopique pourra être réalisée afin de prélever et de faire analyser la muqueuse utérine.

Y a-t-il des risques ou des inconvénients ?

L’hystéroscopie est une intervention courante dont les suites sont indolores et simples dans la majorité des cas. Hormis les risques spécifiques à l’anesthésie, vous devez être informée de la possibilité de certains événements, cependant rares. En cours d’intervention : une perforation de l’utérus peut parfois survenir. Cela peut empêcher la réalisation de l’acte qui était prévu initialement. Cela ne nécessite généralement pas d’intervention mais une cœlioscopie peut parfois être nécessaire pour éliminer une lésion exceptionnelle des organes de voisinage (intestin, vessie, vaisseaux sanguins) qui nécessiterait une prise en charge spécifique. Des risques exceptionnels liés à la réabsorption du liquide injecté dans l’utérus ont été décrits (œdème du poumon, réaction allergique, troubles cardiaques), pouvant très exceptionnellement entraîner un risque vital ou de séquelles graves. • Dans les suites : celles-ci sont habituellement simples et indolores. Les infections utérines (endométrites) sont rares et peuvent nécessiter un traitement antibiotique.

Quelles sont les précautions à prendre avant l'opération?

Les précautions à prendre avant l’opération sont les suivantes: • — une consultation pré-anesthésique est réalisée systématiquement avant toute intervention nécessitant une anesthésie ; • — vous serez hospitalisée le matin même ou la veille de l’opération ; • — après une prémédication (tranquillisant), vous serez conduite au bloc opératoire ; • — en cas d’anesthésie, une perfusion sera mise en place, puis l’anesthésie sera réalisée. ; • — un examen gynécologique (avec toucher vaginal) est réalisé sous anesthésie avant l’intervention.

Quelles sont les précautions à prendre après l'opération?

Les précautions à prendre après l’opération sont les suivantes: s’il y a eu une anesthésie, vous passerez en salle de réveil avant de retourner dans votre chambre ; • — la sortie peut avoir lieu le jour même ou dans les deux jours suivants ; • — un saignement vaginal modéré est banal au cours de la période postopératoire ; • — une activité physique et sexuelle normale peut être reprise dès l’arrêt des saignements. — en cas de douleurs, de saignements, de fièvre, de vomissements ou toute autre anomalie, il est indispensable d’informer votre médecin.

Établissements

Hystéroscopie opératoire

2 bis rue Georges Stephenson, 78180 Montigny le Bretonneux

01 30 69 90 97

40 Rue Pierre Mendès France, 78370 Plaisir

01 30 55 73 00

7 esplanade du général de Gaulle, 92800 Puteaux

01 34 89 30 02

33 Avenue Raymond Aron, 91300 Massy

4 Rue du Docteur Roux, 75015 Paris

01 76 43 13 96

7 Rue Bergère, 75009 Paris

01 73 17 31 73

Ophtalmologie

Choix de l’établissement :

One Clinic - La Défense

7 esplanade du général de Gaulle, 92800 Puteaux

Médecine générale

Choix de l’établissement :

One Clinic - Strasbourg

19 rue du Faubourg National 67000 Strasbourg

Gynécologie obstétrique

Choix de l’établissement :

Cardio-vasculaire

Choix de l’établissement :

Équipe paramédicale

Choix de l’établissement :

One Clinic – Montigny-le-Bretonneux

2 bis rue Georges Stephenson, 78180 Montigny le Bretonneux